02/08/2009

Rapport O'Neil "Sunshine"/Spiglia"Don Juan"

 

Bureau du Cops, 11/06/2030, Section B, bureau 406, détectives O'Neil et Spiglia

 

Au: Lieutenant Todd Hawkins

 

Concerne: Permanence 23-7h du 10/06/2030 au 11/06/2030

 

Rapport circonstencié:

 

Mon Lieutenant, le détective Spilglia et moi même avions pour ordre ce soir là de patrouiller dans le district de Skidrow, en tenue de COPS. Nous nous sommes rendus sur place en Spitfire (vehicule n° 22). Nous avons laissé le véhicule à quelques centaines de mètres du centre de Skidrow. Quelque minutes après le début de notre ronde, après avoir aperçu déjà bon nombre de truands à la mine patibulaire et lourdement armés, nous avons entendu 3 coups de feu distincts. Nous avons rapidement rejoint le hangar d'ou semblait venir les coups de feu. Malheureusement nous nous somme fait repérer rapidement en arrivant devant l'ambrasure du hangar. Le détective Spiglia tenta alors de faire une manoeuvre de diversion pour attirer l'attention des gangers. Il y parvint me laissant loisir d'analyser la situation. 3 hommes, appartenant au clans des "DEADSTERS" et armés d'usi israélites ouvrirent le feu sur le détective Spiglia. Une fusillade s'est alors enclenchée. Nous sommes parvenu à mettre les 3 hommes hors d'état de nuire sans réussir à en interroger un puisqu'il furent tous mortellement touchés. En fouillant l'entrepôt nous avons découvert une scène de crime-homicide: sous une bâche se trouvait le cadavre d'un homme, mutilé au niveau des doigts (pulpes absentes) et des dents (cassées, arrachées). attaché à une chaise, il avait visiblement reçu 2 coups de feu au thorax et un à la tête après avoir été sauvagement torturé. Il était vétu d'un costume haut de gamme. Les renforts appelés durant la fusillade arrivèrent alors, de concert avec l'unité scientifique. Nous avons alors quitté les lieus.

 

Concerne: journée du 11/07/2030

 

Nous avons appris que par la police scientifique:

 

- l'identité du défunt semblait difficile à obtenir (pas empreintes digitales ni dentaires, puce personelle cryptée)

- celui-ci portait un costume très couteux.

- les plaies par balles sembles être attribuées à un excellent tireur, l'arme en cause n'est pas connue et absente des lieus du crime. (Assassin parti avant notre arrivée?) 

- L'arme pourrait être un Berretta 92 ou un Glock (17 ou 27).

- la victime portait un papier poprtant l'inscription: 121.33

-Puce intradermique sous cutanée d origine indéterminée a l avant bras G.

 

Nous avons reçu le 11/06/2030,23h00 dans les bureau du C.O.P.S. même, un colis dans lequel se trouvait un message surprenant:

 

- disant que la victime de la veille était un agent de la C.I.S.A infiltré dans les milieu gangers.

- l'adresse d'expédition semblait non attribuée ou fausse.

 

Vous nous avez alors adjoint l'aide d'un binôme de C.O.P.S., les détectives O'grady et Leno, pour mener l'enquête, au commisariat de Skidrow d'abord. Voici nos résultats préliminaires.

 

Concerne: permanence 23h-7h du 11/06/2030 au 12/06/2030

 

A/ Visite à la CISA: la C.I.S.A. semble faire la sourde oreille et le sujet semble TRES sensible (vous vous en êtes rendu compte, encore désolé mon Lieutenant). Je vous renvoie à ce sujet au rapport de Leno et O'Grady

 

B/ Recherche sur le numéro 121.33: semble pouvoir correspondre à plusieurs types de classements, archivages, consignes et codes de multiples institutions.

 

C/ Recherche sur l'expéditeur du colis: Nous avons enquêté chez "Speed Post" et découvert le lieu de dépôt du colis (ndr. me souviens plus Chris... centre qqch?) et l'expéditeur: Johnson Jonhston. Cette identitée semble fausse puisque le sus-nommé est décédé. Son adresse (ndr. je sais plus Chris... ) mérite cependant une visite probablement. En recherchant les enregistrements de surveillance du dépôt automatisé nous avons repéré un homme, en costume, coupe militaire pouvant être le dépositaire. Serait-il notre défunt infiltré? Malheureusement son visage n'est pas identifiable à l'oeil nu sur ses enregistrements, il faudra les analyser. Cependant il correspond au profil militaire du CISA. Se pourrait être notre mort si le mot du  colis disait vrai.

 

D/ Rapport circonstancié de la fusillade du comissariat de Skidrow:

 

Arrivant à peine, avec nos 2 véhicules de fonction, devant le commissariat de Skidrow, nous avons remarqué un véhicule suspect. A son bord, 3 gangers portant très distinctement des bandeaus rouges (Deadsters, Blood) s'activant nerveusement à charger leur mitrailleuses Usi. Le détective Leno les a immédiatement sommé de lacher leurs armes. O' Grady tenta des couper la fuite éventuelle des gangers avec son véhicule mais celui ci semble avoir présenté une panne ou avarie l'immobilisant au milieu de la rue, exposé à tous les éventuels tirs (Nous nous permettons à cette occasion de vous rappeler mon Lieutenant la vétusté de nos véhicule. Si l'enquête devait devenir très dangereuse, peut être vaudraut -il mieux nous affecter des Spitfires plus récentes ou d'autres véhicules. Les missions sont assez dangereuses en soi.) Spilgia a mis en routes les sirènes et hélé les officier de services du commisariat. Les gangers nous on alors mis en joue. Devant cette menace directe après sommation et  attendu l'activité criminelle du quartier particulièrement haute en ce moment, les détectives Leno, O'Brian et Spiglia on fait feu. 2 des occupant sont mort sur le coup, abattus par les tirs de Leno et O'Brian. Le 3è ganger s'est rendu, sortant du véhicule les main en l'air, obtempérant enfin. 

 Un interrogatoire mené sur le ganger nous a mis sur la piste de la gare de Pueblo ou le gang des Deadsters semble chercher quelque chose d'important. Nous nous y sommes rendus et avons découvert un casier pouvant correspondre au numéro 121.33. Après avoir reçu un mandat en urgence nous avons ouvert ce casier. 

 

E/ Casier 121.33 gare de Pueblo:

 

Le casier à serrure électronique contennait une valise dans laquelle se trouvait:

- une carte universelle

- un rapport (ci joint)

- des photos 

 

Le rapport est assez affligeant. Il impose l'arrêt de l'utilisation des médias informatisés pour nos activités C.O.P.S. Nous demandons l'autorisation de couper nos Headset de communication un maximum du temps, tant que le réseau est corrompu.

 

Nous voudrions:

- visiter la fausse adresse

- analyser les bandes

- demander via votre autorité des détail au CISA

 

En attendant vos ordres veuillez recevoir mon Lieutenant l'expression de nos sentiments les meilleurs.

 

O'brian, Yoko

Spliglia Mikele 

 

11:39 Écrit par Lt tod hawkins dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

WOW, ça c'est un bon produit, que et nous vous laisse tout de suite un commentaire

Écrit par : pronostic france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.